saurez vous les reconnaitre….

 

 

consignes de cueillette, au départ,par Daniel Lacombe, mycologue du Périgord

Une bonne trentaine de personnes, panier d’osier sous le bras entamaient de bon matin cette  » sortie champignon » à l’agenda du 29 octobre de dcPb et animée par Daniel Lacombe et Monique Ségala de la société mycologique du Périgord. Ce fût tout d’abord une observation de terrain et de l’environnement des espèces rencontrées, le sol sur lequel pousse le champignon, mais aussi la végétation et surtout les arbres qui l’entourent.

Après un petit apéro  « kir châtaigne » préparé par l’association et un pique nique tiré du sac, place à la leçon de chose avec un inventaire des paniers du matin et une description de chaque espèce, sa toxicité, sa comestibilité, ses caractéristiques physique  mais aussi olfactives et gustatives.

description et classement de chaque espèce

 

Au total et malgré une météo peu favorable , c’est une quarantaine d’espèces qui ont ainsi pu être présentées par Daniel Lacombe.

pleurote et russule

les bolets caractéristiques du bois de puy-blanc . orangé des chênes et bolet des bouleaux

armillaire

lactaires

Le bois de Puy-blanc, pour la seconde année consécutive ( et certainement pour celles qui viennent),s’inscrit ainsi comme un lieu de découverte  et de formation pour toutes les personnes souhaitant parfaire leurs connaissances mycologiques…

 

dcPb …agenda…actus…

Mis en avant

assoc_PB

Agenda…

  • la marche pour la forêt entreprise par les agents de l’ONF
arrive dans le Lot vendredi 5 octobre à Figeac, un stand  sera tenu dans l’après midi sous la halle

Elle fera plusieurs étapes dans le Lot

Ambeyrac Figeac le 5/10
Figeac Cardaillac le 6/10
Cardaillac Lacapelle Marival le 7/10   
à 12h30, pique-nique de convergence avec nos amis de l’ONF et les collectifs présents (méthanisation, cheminots…
Lacapelle Marival Saint Céré le 8/10
Saint Céré Laval de Cère le 9/10
Laval de Cère Argentat le 10/10

le lien: https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/

 

  • Méthaniseurs dans le Ségala: manif au congrès des maires

  • mercredi 24 octobre : sortie « champignons » à Puy-blanc

rdz-vs 9h30 au petit parking du sentier d’interprétation (bois)

matinée : cueillette

midi: apéro offert par dcPB et pique-nique

ap-midi  identification des espèces récoltées, classement, propriétés


logoPB1.gif

Les actus  suite …

  • Après l’inauguration de la déviation de Cambes, début septembre, calme et silence se sont installés aux abords de la route traversant le Bourg. Pour fêter ce retour à une vie plus paisible les habitants de la commune se retrouvaient  pour un pique-nique sur cet axe enfin libéré d’un trafic routier intense. Il aura fallu attendre 20 ans..

.

 


 


 

 

la tuilerie de Puy-blanc: entièrement rayée de notre paysage

l’ultime pignon tombera le 1er décembre en début d’après-midi

L’ancienne tuilerie de Puy-blanc fondée en 1877 par Jean Lacabane n’existe plus . L’état de cette usine,  en ruine depuis plus de 15 ans, obligeait la municipalité de Reyrevignes a engager une procédure de péril invitant le propriétaire à remettre en état les locaux ou à en entamer leur démolition. Dans l’état du site, on devine vite le choix laissé au propriétaire.

Ainsi le lent crépuscule de ce bel édifice du siècle dernier est arrivé à son terme sans état d’âme ni pour la société de démolition ni pour la municipalité de Reyrevignes…La sauvegarde d’une partie de cette ancienne usine, si minime soit elle , n’a pas même été évoquée lors de cette décision.

Après sa fermeture en 1986 et sa reprise par la société Delagnes, le projet de relance d’une industrie de la terre cuite est vite tombé à l’eau. Vidé de ses machines et de ses installations encore commercialisables, le bâtiment, non entretenu, a commencé à prendre l’eau par le toit. En une vingtaine d’années, la pluie, la neige et le vent sont venus à bout de cet ensemble qui témoignait encore de la vie vie ouvrière grouillante du siècle dernier.

état de la toiture en 2011

état de la toiture en 2011

Combien de projets utopiques de reconversion ont été émis par les visiteurs passant à Puy-blanc et véritablement médusés par la présence de cet élégant ensemble industriel de la fin du XIX.

  Bien que remarquable et unique dans le Lot, cette ancienne tuilerie briqueterie n ‘a malheureusement jamais fait l’objet d’un programme de réhabilitation voir de de reconversion.

début de démolition; les bâtiments métalliques

juillet 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le coup dur des grands licenciements des années 70, la fermeture définitive de l’activité en 1986, la vente des dépendances et la destruction d’une partie des maisons ouvrières plus récemment, c’est à l’effacement définitif de cette ancienne tuilerie que nous venons d’assister en cette fin d’année 2017 non sans une réelle amertume.

août 2017

octobre 2017

Au delà de la tristesse de voir la tuilerie rayée définitivement de la carte des souvenirs de tant de familles du secteur, il reste une question d’actualité. Quelle va être la destination de cette immense surface disponible ? Le propriétaire a t-il un projet sur ce terrain ? Faute de ne pas avoir été visionnaires sur ce site il y a 20 ans, les élus du Grand Figeac ont peut-être là, matière à réflexion sur une réalisation en lien avec des demandes sur ce territoire ou avec  la zone naturelle de Puy-blanc.

le 1er décembre, la tuilerie est entièrement effacée du paysage et un brasier recouvre les décombres de l’ancien four.

dcPB propose de sauver l’ancien four Hoffmann

L’association a tenté, lors de cette démolition d’éviter l’irrémédiable en plaidant pour que demeure un lieu sur le site, témoignant de cette activité de la terre cuite au siècle dernier .

four hoffmann 40 m. de long

entrée de l’une des 16 chambres de combustion

Il s’agit de l’ancien four tunnel Hoffman. L’association a rencontré le Président du grand Figeac, la Présidente du PNR, les

intérieur d’une des deux travées voûtées  du four, 35m. de long (photo Jeff fabriol)

services du patrimoine et la députée. Toutes et tous nous ont assuré que le projet méritait d’être soutenu. Les discussions entre le président du gd Figeac et le propriétaire permettaient dans un premier temps de sanctuariser ce four. Mais tout s’emballait le dernier jour de novembre et le four était détruit dans la foulée de l’explosion de la cheminée.

 

les  soutiens:

  • Les différents services du Patrimoine du gd Figeac, du département et du PNR nous ont exprimé le bien fondé  de cette sauvegarde et assuré de leur collaboration.
  • La députée du Lot,  s’est clairement prononcée pour la sauvegarde du four , mais aussi de la rampe et de la cheminée, en tant qu’ensemble cohérent. Elle a écrit à la ss-Préfète qui dans sa réponse a jugé le projet « irréalisable »!!!
  • La présidente du PNR qui a écrit une lettre au maire de Reyrevignes et au propriétaire de la tuilerie pour demander une entrevue et mobilisé ses services pour activer ce dossier. 
  • Le département qui a pris récemment position justifiant cette sauvegarde et assurant de son appui technique et financier la collectivité qui prendrait en charge ce lieu.
  • Le  Président du Grand Figeac a reçu l’association lundi 16 octobre, le projet présenté lui semble crédible et il a demandé au propriétaire de ne pas démolir le four. Dans un premier temps, la démolition est stoppée au niveau de la cheminée et du four,  le président du gd Figeac est en relation avec le propriétaire pour déterminer ce qui peut être sauvegardé mais malheureusement aucun engagement formel du grand Figeac pour acquérir  la parcelle concernée.
  • Le conseil municipal de Cambes s’est prononcé à l’unanimité pour la sauvegarde du four.
  • Les maires de Corn, Brengues  soutiennent également ce projet.