Gaspillage d’énergie et pollution lumineuse, dcPB intervient

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
22h 30: réunion de travail sous  l’éclairage gratuit de Quercypôle

Pour mettre en lumière le gaspillage d’énergie, l’association du Côté de Puy Blanc a eu cette idée lumineuse, profiter de l’éclairage  abondamment dispensé en pure perte à Quercypôle et économiser les charges d’électricité de la salle de réunion de Cambes. Ainsi, lors d’une de leur réunions, en juin 2015, les membres du bureau se sont installés sous les néons extérieurs du parvis d’entrée de la CCI du Lot. En effet dès 21 h 30, alors qu’il fait en ce moment encore jour, les lumières du bâtiment s’allument jusqu’à une heure tardive de la nuit, tous les soirs de la semaine, week-end compris. DCPB, au-delà d’une petite économie d’électricité, veut interroger l’ensemble des responsables des collectivités sur la pollution lumineuse et le gaspillage d’énergie. Le triangle noir est mis en avant comme atout du bien-vivre dans notre région, faisons en un vrai phare attractif en veillant à l’extinction des éclairages inutiles.

En partie en raison de cette interpellation humoristique et après une soirée « sortie nocturne » l’association à réussi à convaincre les élus de la commune et du grand Figeac à s’engager dans un processus de réduction de la pollution lumineuse nocturne.

La commune de Cambes de son côté, après une réunion publique et une balade nocturne organisées par dcPb, s’est également lancé dans une réduction programmées de l’éclairage nocturne

Préserver la biodiversité de notre territoire, c’est aussi empêcher lorsque c’est possible, les nuisances lumineuses qui perturbent la vie d’une multitude d’espèces nocturnes, mais aussi l’horloge biologique interne des êtres humains et accessoirement les finances locales.

L’éclairage nocturne représente en effet 30 à 40 % du  budget éclairage d’une commune!sous l'éclairage inutile du Grand Figeac

Inutile, polluante et coûteuse, cette coutume doit être impérativement réduite.

La commune de Cambes s’est engagé dans cette voie avec l’acquisition de deux horloges programmables permettant d’éteindre le centre bourg et le lotissement à partir d’1h du matin jusqu’à 6h. De nombreuses communes ont déjà pris cette décision et ont même augmenté la plage d’extinction des feux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
seules les rampes de lampadaires publics étaient restées obstinément allumées

Pour ce « jour de la nuit » organisé en octobre, les entreprises de Quercypôle, à quelques raisons techniques près, avaient joué le jeu. Seul le grand Figeac méritait un carton rouge avec ses rampes d’une cinquantaine de lampadaires éclairant inutilement les axes desservant le parc d’activités.

 

Interpelé depuis deux ans par dcPB sur ce thème de la pollution lumineuse, mais aussi par la commune de Cambes, le G.Figeac vient tout récemment d’installer des horloges programmables . En accord avec les entreprises de Quercypôle, la voirie est à présent éteinte de 22h. à 6h. du matin. Belle initiative de nos élus et aussi parfaite  réussite de conscientisation de la part de notre association..

Cette balade nocturne, une première dans le secteur, rassemblait une vingtaine de personnes sous un ciel parfaitement dégagé et propre à de belles observations avec au loin la pollution lumineuse de la zone de l’Aiguille.(le G.Figeac a encore des efforts à faire dans ce secteur…)

 

 

Association « Du Côté de Puy-Blanc »

L'association « Du côté de Puy-blanc » (DCPB) a été créée en juillet 1995 pour rassembler les riverains et tous les défenseurs du site de Puy-blanc, contre la menace de l'installation sur ce site d'un Centre de dépôt des déchets ultimes…